Sunday, 19 May 2013

Café décroissance/Coffee decline



Café décroissance à Lausanne, “Grèce: Décroissance de masse ou effondrement ?”
Invité: Panagiotis Grigoriou

Il y a trois ans, un jour de mai 2010, le gouvernement grec annonça son défaut sur sa dette et la Troïka (FMI, UE, BCE) fit irruption dans la vie quotidienne des grecques. Des experts furent envoyés et mirent le pays sous leur tutelle. La recette appliquée est connue et longuement éprouvée dans de nombreux pays du “Tiers-monde”: privatisations et coupes budgétaires à tout va. Résultat: une décroissance brutale de 20 % et un effondrement économique digne d'un état de guerre.
Cette période présente, baptisée “ère mémorandaire”, se caractérise par une perte totale de repères. La pratique politique traditionnelle se perpétue pourtant au sein de cette démocratie désormais factice alors que, dans le même temps, de nouvelles pratiques se mettent progressivement en place à la faveur de nouvelles représentations collectives et de la nécessité de survivre au quotidien dans une société en voie de démantèlement accéléré. La Grèce, un “laboratoire” à l'avant-garde du futur qui attend l'Europe ?

Mardi 21 mai 2013, 20h15 - 21h30
Pôle-Sud
Avenue Jean-Jacques Mercier 3
1003 Lausanne (Métro M1-M2, arrêt Flon)

La formule “café décroissance”: chaque mois, un invité d’ici ou d’ailleurs, une introduction à la discussion de 30-45 minutes, un débat ouvert, dans un lieu d’écoute et de partage, un verre au bar pour prendre le temps de se connaître et de continuer les échanges. Entrée libre.
Qui ? Toute personne désirant se rassembler autour d’un projet de société de décroissance soutenable (placer l'économie au service de l'homme et non pas l'inverse, relocaliser l'économie, redistribuer les richesses).
Organisation: Réseau Objection de Croissance - Vaud (ROC-VD)

Île d'Anafi. Cyclades, mai 2013




* Photo de couverture: Devant le Parlement grec. Manifestation, juin 2011

No comments

Post a Comment

The team of "Greek Crisis" respect all opinions, but
reserves the right not to publish offensive comments.