Friday, 22 May 2015

Musique grecque/Greek music



Les nouveautés de la campagne thessalienne ne dérogent pas aux dernières règles du pays. À Tríkala, ville présentée inlassablement comme paisible par ses visiteurs, l’innovation économique se résume à l’ouverture de nouveaux cafés et des autres bistrots à la mode. Ils remplacent vaillamment les anciennes boutiques, les librairies, ainsi que le plus ancien photographe de la bourgade, boutique immuable depuis les années 1930 du si grand siècle précédant et qui n’st plus. Il n’y a pas photo, la crise c’est aussi le changement.

Tuesday, 19 May 2015

Le sarcophage/The sarcophagus



Le pays patauge. Sur les plages d’Attique le... bas peuple a massivement célébré son attentisme ou peut-être son autisme, tandis que les reportages ont amplement distingué ce premier grand week-end dit des plages. Bientôt donc la faillite (?) dans une apathie alors remarquable ; il n’y aurait plus rien à dire ou à faire. Cependant, les médias et certains politiques, rapportent que l’accord entre la Grèce et les “Institutions” serait plutôt une affaire de jours.

Friday, 15 May 2015

Honnête compromis/Fair compromise



À Athènes on s’accroche au vent qui tourne et qui ne se stabilise pas encore. Dans le centre-ville, nos retraités néo-paupérisés, proposent aux passants abondants, billets de loterie et autres mouchoirs de poche, fatalement jetables. La vie se fait très belle sur les terrasses des cafés, les touristes sont de grand retour et au pays soluble, le gouvernement de la gauche, un... moment radicale, patauge plus embourbé que jamais dans sa... solution infinie.

Friday, 8 May 2015

Escrocrise



Dans les cafés athéniens on sirote d’abord le temps présent. Les medias, toujours si fiers de l’être, peaufinent la préparation des esprits quant à l’accord pressenti, entre la Grèce Tsipriote et la Troïka... institutionnalisée. Alors on chemine. Mémorandum III, dès lors ante portas. Les habitués de l’ouzo et de la petite bière commencent à se dire que le jeu aurait même été conclu par avance.

Monday, 4 May 2015

Salamykonos



La Grèce n’a toujours pas fait faillite. Elle a toutefois dignement fêté son premier mai 2015... près des plages. Plus exactement, c’est son sixième 1er mai et indubitablement le sixième été consécutif sous la Troïka... institutionnalisée. Temps nouveaux, déjà mal vieillis.