Monday, 8 June 2015

Grèce-Europe occidentale, échanges et malentendus/Greece-Western Europe, exchanges and misunderstandings



Les historiens Olivier Delorme, auteur de “La Grèce et les Balkans: Du Ve siècle à nos jours”, et Panagiótis Grigoríou, auteur de “La Grèce Fantôme - Voyage au bout de la crise 2010-2013”, s’entretiennent sur les relations complexes qu’a entretenues la Grèce avec l’Europe occidentale.
Présentation-débat, Lexikopoleío à Athènes - Mercredi 10 juin à 19h30.

Une certaine Grèce. 2015

Entre le monde grec et l'Europe occidentale, même durant la domination ottomane, les échanges n'ont jamais cessé. Le dialogue a souvent été fécond: la Renaissance occidentale naît autour des lettrés byzantins qui ont fui la conquête turque, les marchands grecs ramènent de Marseille ou Trieste les idées des Lumières qu'ils diffusent en Grèce et dans les Balkans. Mais il a aussi souvent reposé sur des malentendus, du schisme aux philhellènes de “l'épanastasis”.

Puis, du fait des conditions de naissance de l'État grec en 1830, la relation s'est compliquée d'innombrables ingérences occidentales. C'est autour de ses relations complexes que les deux historiens dialoguent en essayant d'éclairer, par leurs réflexions sur ce passé long, le processus d'intégration de la Grèce aux institutions européennes et la manière dont celles-ci ont généré une nouvelle forme d'intervention, tout en s'interrogeant aussi sur les enjeux et l'avenir de cette relation.

Olivier Delorme est né en 1958. Il s'est pris très tôt de passion pour la Grèce qu'il fréquente depuis 1973 et où il a vécu à la fin des années 1990. Depuis dix ans, il habite plusieurs mois chaque année dans une petite île du Dodécanèse. Directeur des études et recherches à l'Institut Charles de Gaulle (1984-1987), chargé de mission pour la préparation du colloque international marquant le centième anniversaire de la naissance du général de Gaulle (1987-1990), maître de conférence à l'Institut d'études politiques de Paris en histoire des relations internationales (2001-2008), il est l'auteur de six romans (“Les Ombres du levant”, “Le Plongeon”, “Le Château du silence”, “La Quatrième Révélation”, “L'Or d'Alexandre”, “Comment je n'ai pas eu le Goncourt”) aux éditions H&O ainsi que de plusieurs nouvelles (H&O et Les Belles Lettres), dans lesquels l'histoire contemporaine de la Grèce et de Chypre jouent un rôle important.

En octobre 2013, il publie chez Gallimard (collection Folio Histoire), “La Grèce et les Balkans, du Ve siècle à nos jours”, dont les trois tomes ont été salués comme un ouvrage de référence mettant en perspective, pour la première fois en français, l'histoire de la Grèce en rapport avec son environnement régional. En septembre 2014, il publie aux éditions Hatier, dans la collection Récits d'historien, “La Guerre de 14 commence à Sarajevo, l'attentat, les enjeux, les débats”.

Panagiótis Grigoríou, anthropologue et historien, après avoir effectué ses études à l’université de Nanterre et de Picardie, a longtemps enseigné en France. Il s’est penché sur la notion “d’insularité” au sein d’une communauté de pêcheurs en mer Égée et a proposé une forme “d’histoire culturelle de la guerre” dans les Balkans. Chroniqueur de la crise grecque sur son blog www.greekcrisis.fr, qui connaît un succès immédiat, il est le fil conducteur du documentaire/road movie d’Anna Dumitrescu “Khaos, les visages humains de la crise grecque”, qui aborde à partir de témoignages spontanés, la vie quotidienne du citoyen grec.

Dans son livre - essai: “La Grèce Fantôme - Voyage au bout de la crise 2010-2013” (éd. Fayard) il dresse un bilan accablant des politiques d’austérité imposées à une population qui n'a plus d'autre perspective que sa survie immédiate. En 2015, il initie son projet de faire découvrir la Grèce autrement, en pratiquant un “tourisme” responsable et solidaire, via son site www.greece-terra-incognita.com.

Débat et dédicace de livres après la présentation

Entrée libre - Présentation en français

13, rue Stasinoú
Plateía Proskópon
Pagráti - 11635 Athènes
Tel: 2107231201
Email: to@lexikopoleio.com
www.lexikopoleio.com

Athènes, juin 2015




* Photo de couverture: En Grèce, 2015

No comments

Post a Comment

The team of "Greek Crisis" respect all opinions, but
reserves the right not to publish offensive comments.